V - LE DEVELOPPEMENT EXPONENTIEL DES HYPERFREQUENCES

  

Les hyperfréquences sont des ondes électromagnétiques dont la longueur d'onde est de l'ordre du centimètre notamment utilisées dans la technologie radar et pour les transmissions hertziennes. Elles sont souvent désignées par le sigle U.H.F. : Ultra High Frequencies.

Cette gamme d'ondes étant utilisée dans les télécommunications, les systèmes de détection, les fours à micro-ondes, les U.H.F. se sont développées de façon exponentielle ces dernières années du fait du développement important de ces technologies.

      

La téléphonie portable est un grand sujet de préoccupation en matière d'hyperfréquence. D'une part, les combinés eux-mêmes exposent les utilisateurs à des champs électromagnétiques du fait de la proximité entre l'appareil et le corps humain. D'autre part, les antennes relais disposées aussi bien en ville (sur les toits d'immeubles) qu'à la campagne exposent les personnes vivants à proximité à des doses importantes d'U.H.F.

A ce jour, il y a près de cinquante millions de téléphones portables en France !

Un vingtaine de médecins reconnus lancent un appel contre les dangers du téléphone portable.

Les spécialistes ne s’appuient sur aucunes nouvelles études et reconnaissent qu’il n’existe, à l’heure actuelle, aucune preuve prouvant la nocivité des téléphones mobiles. Ils souhaitent mettre en avant les dangers d’une utilisation prolongé du téléphone portable pouvant provoquer des cancers. Ils soulignent particulièrement l’utilisation des téléphones par les enfants recommandant d’interdir le portable aux moins de 12 ans.

A l’origine de cet appel, David Servan-Schreiber, auteur du livre « anticancer », fait une comparaison avec les victimes de l’amiante » précisant qu’ « Il a fallu cent ans entre les premiers rapports scientifiques et l’interdiction » et qu’ « Il faut se nourrir des erreurs du passé ».

Les téléphones fixes sans fil (type DECT) utilisent également la radiofréquence. Certes le combiné n'émet des ondes que pendant la communication mais la base émet continuellement des ondes dans un rayon pouvant aller jusqu'à trois mètres.

De la même manière, la technologie WIFI, en pleine expansion, sature notre environnement d'ondes U.H.F.

                                                                                                  

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×