I - CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES ET IMPACTS SUR LA SANTE

Chacun d'entre-nous est exposé à un ensemble complexe de champs électromagnétiques de différentes fréquences. Ces champs se trouvent partout autour de nous et se multiplient avec le développement de la technologie. Nous vivons tous dans la proximité d'appareils électriques, d'écrans d'ordinateur, de téléphones portables, de système WI-FI mais aussi parfois de lignes électriques ou de transformateurs.

Le développement de l'électricité est, sans conteste, un progrès pour la qualité de notre vie au quotidien mais le transport et l'utilisation de cette électricité génère des champs électromagnétiques qui commencent sérieusement à inquiéter les autorités de santé.

Ainsi l'Organisation Mondiale de la Santé étudie les problèmes de santé associés à l'exposition aux champs électromagnétiques de fréquence 50 à 60 herz.

Le résultat des différentes recherches sont très contradictoires. Donc non seulement le grand public n'est pas rassuré sur l'innocuité des ondes, mais pire encore ces contradictions mettent en avant une éventuelle incapacité à gérer de façon fiable les problèmes de santé et de sécurité. Certains n'hésitent pas à faire le parallèle entre la mauvaise gestion du "problème des champs électromagnétiques" et les gros scandales du XXème siècle comme celui de l'amiante ou du sang contaminé, insinuant que certains savent mais ne disent rien pour ne pas mettre en péril des intêréts économiques importants.

De même, les médias se font régulièrement l'écho d'enquêtes commandées à des chercheurs indépendants dont le résultat ne sera jamais publié car non conforme à l'attente qu'en avait la firme qui en avait passé commande.

Dans un rapport publié en 1993, l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale dit : « Les études portant sur les associations entre exposition résidentielle aux champs électriques et champs magnétiques et cancer chez l’enfant, ne sont pas toutes concordantes. Elles suggèrent cependant, prises dans leur ensemble, que dans l’état actuel des connaissances, on peut admettre la plausibilité d’un effet des champs magnétiques sur l’apparition des leucémies. »

Les modalités d'interférences entre les champs électromagnétiques et le corps humain sont peu connus. Toutefois, des études mettent avant trois pistes :

- les champs électromagnétiques pertuberaient le fonction de l'épiphyse et modifieraient ainsi la production de l'hormone mélatonine. Or, cette hormone joue de multiples rôles dans notre organisme : rôle immunitaire, rôle anticancéreux, régulateur de rythme biologique.

- l'exposition aux champs électromagnétiques favoriserait la production de radicaux libres et serait responsable du rallongement de leur durée de vie. Les radicaux libres, en grand nombre, auraient alors des conséquences néfastes sur la survie et la prolifération des cellules de l'organisme.

- les champs électromagnétiques impacteraient le système immunitaire et plus particulièrement provoqueraient une diminution des lymphocytes T.

Toute l'attention se focalise donc sur ces risques majeurs et plus particulièrement les risques de cancer. Toutefois de nombreuses enquêtes mettent en avant des troubles, certes apparamment moins graves, mais toutefois très inquiétants surtout vu le nombre important de personnes qu'ils affectent : maux de tête, fatigue chronique, nervosité, stress, insomnie. Peu de publications traitent du sujet parce que ces troubles sont jugés trop "subjectifs" et potentiellement d'origines multiples. Toutefois, il semblerait que, dans plusieurs cas concrets, l'arrêt de l'exposition aux champs électromagnétiques a suffit à faire disparaitre les symptomes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site